Le rôle du guide touristique

Publié: 13 septembre 2017 par Julie Dubé dans Capsules de français
Tags:, ,

La vie offre de nombreuses opportunités de se réaliser. Choisir un travail qu’on aime permet à la fois de subvenir à ses besoins, mais aussi d’être heureux dans ce que l’on fait. Un emploi souvent prisé par les jeunes parce qu’il ne demande pas toujours une formation formelle, c’est guide touristique. Bien qu’on exige rarement le diplôme d’études secondaire, ce métier comporte tout de même des exigences particulières. Ne devient pas guide qui veut!

Le guide touristique occupe un poste de première ligne. C’est lui qui dirige des personnes seules ou en groupe dans le cadre d’un circuit touristique. Il doit donc s’assurer que les itinéraires et les horaires soient respectés.  De plus, il lui faut être à l’aise avec le public et devenir un animateur. En effet, c’est à lui de livrer un commentaire instructif et divertissant, et de faire en sorte que les passagers apprécient leur voyage. Lors de visites touristiques dans les lieux patrimoniaux par exemple, la présence de guides, qu’ils soient rétribués ou bénévoles, est souhaitable. Leur rôle est à la fois de donner des informations historiques et d’exercer une surveillance discrète.

On compte trois types de guides touristiques :

  • le guide-chauffeur conduit un véhicule tout en commentant la visite ;
  • le guide sur les lieux dirige des visites touristiques et éducatives dans des sites qui présentent un intérêt particulier;
  • le guide local pour sa part dirige des circuits touristiques en livrant un commentaire pendant qu’il voyage à bord d’un véhicule.

Bref, que doit faire le guide touristique ? Voici les tâches les plus courantes :

  • Accompagner les visiteurs tout au long du circuit.
  • S’assurer qu’il n’y a pas de retardataires.
  • Prévoir le déplacement des personnes handicapées.
  • Expliquer l’histoire du lieu et des objets.
  • Faire prendre conscience du caractère irremplaçable des œuvres.
  • Attirer l’attention des visiteurs sur l’importance de leur préservation.
  • Empêcher le public de toucher aux objets, en soulignant leur fragilité.
  • Éteindre les lumières après le passage des visiteurs.
  • Verrouiller les portes après les heures de visites ou s’assurer de la présence d’un surveillant.
  • Rapporter tout incident survenu dans l’exercice de ses fonctions.

C’est loin d’être un emploi banal. Guider les touristes demandent beaucoup d’entregent et de patience, de la facilité à animer un groupe et le sens des responsabilités afin d’assurer la sécurité des visiteurs et des lieux explorés. C’est aussi une expérience enrichissante, utile pour développer des compétences personnelles et professionnelles fort utiles.

 

Référence : Centre de conservation du Québec, http://www.ccq.gouv.qc.ca/index.php?id=142 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s